Wheeldon ALICE'S ADVENTURES IN WONDERLAND (Alice aux Pays des Merveilles)

BALLET EN TROIS ACTES
Tous publics
Durée : 2h50.
Genre : Ballet


Par un après-midi ensoleillé, lors d’une garden- party, Alice est surprise de voir Lewis Carroll, l’ami de ses parents, se transformer en lapin blanc. Elle le suit au fond d’un terrier et tout devient de plus en plus bizarre... Au cours de son voyage au Pays des Merveilles, Alice rencontre une profusion de créatures étranges. Elle est subjuguée par le charmant Valet de Cœur, qui a pris la fuite car il a volé des tartes. Les événements deviennent de plus en plus déroutants, plus Alice se réveille en sursaut. Tout cela n’était-il qu’un rêve ?
Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon a fait irruption sur scène en 2011 dans une explosion de couleurs, de magie scénique et de chorégraphies inventives et recherchées. La partition de Joby Talbot combine des univers sonores contemporains et des mélodies entraînantes qui évoquent les musiques des ballets du XIXe siècle. Les créations visuelles stupéfiantes et follement imaginatives de Bob Crowley font appel à des marionnettes, des projections et bien d’autres idées qui confèrent une merveilleuse crédibilité au Pays des merveilles.
Alice croise un éventail de personnages extraordinaires et instantanément reconnaissables, comme l’irascible Reine de Cœur – qui exécute une hilarante parodie du célèbre Adage de la Rose de La Belle au bois dormant – mais aussi un corps de ballet de cartes à jouer, une sinueuse chenille ou encore un Chapelier toqué qui fait des claquettes. Mais le ballet n’évite pas les nuances plus sombres qui sous-tendent le récit de Lewis Carroll : une cuisine de cauchemar, un inquiétant Chat du Cheshire désincarné et le thé déjanté sont tous là dans leurs moindres détails. Le résultat est un régal et nous montre The Royal Ballet à
son meilleur, alliant une danse de haut vol à un divertissement familial enthousiasmant.